A place where you need to follow for what happening in world cup

Mali: Le message fort de l’opposant Soumaïla Cissé libéré, aux nouvelles autorités de Bamako

0

A son arrivée à Bamako après avoir été libéré du nord du Mali où il était détenu par de présumés jihadistes depuis plusieurs mois, l’ex-otage Soumaïla Cissé a tenu à remercier les autorités maliennes.

“Mais aujourd’hui le propos c’est pour remercier. Remercier les nouvelles autorités maliennes, elles ont changé pendant mon absence! Le président et le vice-président ont été investis le 25 septembre. Dès le 26 septembre, j’ai été faire une vidéo à la demande de mes ravisseurs pour donner signe de vie. Ça veut dire que le président a été efficace”, a déclaré l’opposant malien à son arrivée à Bamako quelques heures après sa libération.

Soumaïla Cissé, a recouvré la liberté au Mali en même temps que Sophie Pétronin, dernière otage française dans le monde, et un prêtre ainsi qu’un jeune italiens après des mois voire des années de détention aux mains présumées des jihadistes.

Soumaïla Cissé, 70 ans, deuxième à trois reprises de l’élection présidentielle, avait été enlevé le 25 mars alors qu’il faisait campagne pour les élections législatives dans la région de Tombouctou (nord-ouest).
Tous ces otages étaient aux mains du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), alliance de groupes jihadistes affiliée à Al-Qaïda, selon le gouvernement malien.
Soumaïla Cissé est la personnalité nationale la plus éminente kidnappée au Mali depuis que les rébellions indépendantistes et jihadistes de 2012 ont plongé le pays dans une crise sécuritaire profonde.

Avec ces libérations, les nouvelles autorités de la transition peuvent se prévaloir d’une réussite spectaculaire, même si les détails de l’opération, l’identité des dizaines de prisonniers libérés et les répercussions sur les relations entre le pouvoir et le GSIM restent à établir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.